News

Que sont les Azuki ? Tout ce que tu dois savoir sur le plus célèbre des NFT de style Anime !

FI
Filippo Iachello

6 min

Azuki : découvre les meilleurs NFT PFP de style Anime !

Quels sont les meilleurs NFT Anime sur OpenSea ? Les Azuki ! Découvre l’histoire du NFT anime le plus populaire sur le Web3 !

Les collections les plus emblématiques du monde des NFT sont appelées les blue chips, des perles rares qui dépassent les sommets du marché. Le Bored Ape Yacht Club et les Crypto Punks font certainement partie de ce club exclusif, mais si nous parcourons les classements d’OpenSea, nous trouvons de nombreux autres blue chips potentiels. Parmi eux, on trouve notamment une collection de NFT PFP sur le thème des anime.

Azuki est basé sur le réseau Ethereum, et la collection compte 10 000 pièces inspirées de l’esthétique des animes japonais. L’acronyme PFP signifie “profile picture”. Il désigne les NFT conçus pour être utilisés comme photos de profil.

Ce qui distingue vraiment Azuki des autres projets, c’est son histoire et sa feuille de route. Le projet est apparu pour la première fois sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, en janvier 2022 et a rapidement conquis le cœur des fans en ligne et hors ligne. En mai 2022, cependant, le fondateur, connu sur Twitter sous le pseudonyme de Zagabond.eth, a fait une déclaration qui a suscité des polémiques et des débats. Découvrons l’histoire fascinante des NFT Azuki !

Quels sont les NFT Azuki : les PFP anime qui ont conquis le marché

Comme la plupart des NFT PFP, les Azuki sont le résultat d’une sélection aléatoire de traits. Ces traits ont été dessinés selon un mélange particulier de styles. D’une part, il y a une inspiration claire du RPG de style anime The World Ends with You, tandis que d’autre part, surtout en termes d’outfits (costumes), les NFT rappellent le style du célèbre magazine de skateboarding Thrasher Magazine. La société Web3 à l’origine du développement d’Azuki NFT est Chiru Labs, un collectif de développeurs et d’artistes basé à Los Angeles. La collection de 10 000 Avatars a été lancée le 12 janvier 2022, selon la méthode du dutch auction – un type de vente de NFT dans lequel un prix de départ est fixé ainsi qu’un un intervalle de temps après lequel le prix des NFT diminue. Azuki a donc commencé avec un prix de 1 ETH par NFT, et il était censé diminuer de 0,05 ETH toutes les 20 minutes. Grâce au hype suscité dans les jours précédant le lancement, ça ne s’est pas produit finalement et la collection a été épuisée en trois minutes environ. Le prix final de chaque avatar Azuki était donc de 1 ETH. Chiru Labs a l’intention de se développer en dehors du monde du Web3 et la marque Azuki pourrait embrasser divers secteurs, tant en ligne que dans le monde réel.

La Mindmap et l’utilité réelle des NFT Azuki

La collection d’NFT Azuki avait déjà partagé sa feuille de route avant le lancement, ce qui a permis d’assurer la confiance immédiate du monde des NFT envers le projet. La feuille de route, appelée Mindmap par l’équipe, montre les objectifs que le projet de NFT PFP vise à atteindre en travaillant en étroite collaboration avec la communauté. Il n’y a pas de calendrier précis du processus d’évolution de la marque, mais il y a bien des macro-zones sur lesquelles les développeurs et les artistes travaillent pour rendre spéciale l’expérience des utilisateurs présents dans the Garden. Ce dernier est le club exclusif dédié à ceux qui possèdent au moins un NFT Azuki. Les principaux points du parcours envisagé d’Azuki seront des expériences immersives en 3D, des collections streetwear exclusives, des expositions d’art physique et virtuel et un token nommé BEAN. Azuki cherche également à créer son propre metaverse unique, dans lequel des expériences multimédia et des jeux interactifs seront disponibles.

L’intention principale de Chiru Labs est toutefois de créer un lien entre le monde virtuel d’Azuki et le monde réel. L’événement organisé par Azuki lors de la NFT week à New York en est certainement un exemple. Grâce à diverses installations artistiques, l’équipe a créé une expérience dans le style japonais où il était possible d’écouter de la musique en direct, de goûter différents aliments et même de se faire tatouer ! En ce qui concerne la création de produits physiques et numériques, l’équipe d’Azuki offre un aperçu de ce qui semble être son intention avec les “Twin Tigers Jackets” et le “Golden Skateboard Shrine“. Le premier produit physique-numérique des NFT de l’anime Azuki a été lancé en mai 2022 et se composait de NFT représentant des vestes en soie de style japonais. Ces NFT ont été distribués aux détenteurs de PFP Azuki, avec lesquels ils ont pu échanger des vestes physiques à partir du 19 juillet. Certains membres de The Garden ont choisi de “burn” leur NFT et de recevoir en échange une veste en soie japonaise, qui devrait être expédiée (dans la vie réelle bien entendu) d’ici décembre 2022. Pour ceux qui n’ont pas choisi de recevoir la veste physique et qui détiennent donc toujours le token, l’équipe promet une utilité future encore inconnue. La deuxième initiative a été lancée en octobre 2022. Cette fois, au lieu de vestes, les NFT ont représenté des skateboards. La collection a été surnommée “Proof-of-Skate” par l’équipe de NFT anime Azuki. Il n’y avait que 9 skateboards NFT disponibles et ils seront eux aussi échangeables contre des skateboards physiques à l’avenir. Les Golden Skateboard Shrine ont été vendus aux enchères, leur prix de vente varie entre un minimum de 200 ETH, environ 260 000 $, et un maximum de 309 ETH, environ 400 000 $.

La question polémique de Zagabond

L’histoire des NFT Azuki a toutefois connu quelques moments sombres, des situations où l’on a pensé que le projet pourrait ne pas se poursuivre. En mai 2022, peu après avoir atteint de nouveaux sommets historiques et s’être imposé comme un véritable blue chip, il est apparu que Zagabond, membre de l’équipe centrale et du laboratoire d’innovation Chiru Labs, était le propriétaire de trois précédents projets NFT qui ont été abandonnés. Les collections NFT en question sont : Tendies, CryptoZunks et CryptoPhunks. Après la publication de la nouvelle, le prix floor – le prix minimum auquel un avatar NFT peut être acheté, qui était d’environ 30 ETH, a été plus que divisé par deux en un rien de temps, alimentant encore plus la méfiance envers la collecte. Le débat sur Twitter a été très animé, Zagabond s’est excusé et a tenté d’expliquer que l’abandon avait pour but de laisser le pouvoir de décision entièrement à la communauté et qu’il n’y avait pas de règles fixes pour les créateurs de NFT l’obligeant à poursuivre les projets qu’il avait précédemment créés. 

Malgré le scepticisme général de la communauté sur le passé de Zagabond, la marque Azuki continue de fonctionner et de se développer, et reste dans le top 20 dOpenSea à la fois en termes de volume et de floor price. En outre, il s’agit du sixième plus grand projet en termes de volume total dans l’histoire de la marketplace NFT, avec plus de 250 000 ETH échangés.

Autres articles

Rapport Fiscal cryptomonnaies
Trading View et Young Platform : renouvellement du partenariat
Il prezzo di Bitcoin dopo l’halving

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store