News

L’Europe n’interdira pas le Bitcoin et le Proof-of-Work

CR
Cosimo Rosario Di Martino

3 min

Bitcoin: l'Europe n'interdira pas les cryptomonnaies proof-of-work

Lundi 14 mars, la Commission économique du Parlement européen a voté contre la proposition d’interdire le Proof-of-Work (PoW)

​​Bonne nouvelle pour le Bitcoin et les cryptomonnaies fonctionnant sur un mécanisme Proof-of-Work en Europe. Lundi 14 mars, la commission des affaires économiques du Parlement européen a officiellement voté contre l’exclusion des cryptomonnaies qui utilisent un protocole PoW. Le projet adopté a une vision beaucoup plus modérée de la question, et n’exclut pas a priori ce type de crypto dont le bitcoin fait partie.

L’Union Européenne vers une réglementation des cryptomonnaies

Le vote de lundi a mis un terme à la question environnementale du protocole de proof-of-work, mais la décision s’inscrit dans un cadre plus complexe déjà envisagé par l’Union européenne en 2020. MiCA (Markets in Crypto Assets) est un cadre de 126 articles qui fait partie d’un ensemble plus large traitant de la finance numérique. Le document présente un plan de réglementation des cryptomonnaies, allant des aspects fiscaux aux aspects énergétiques, tout en se concentrant également sur la création d’un euro numérique. 

Le vote de ce lundi a permis de choisir entre deux versions du projet proposé par le Parlement. Une version, celle présentée par les Verts, comprenait l’ajout d’une phrase qui aurait pu faire chuter le marché des crypto PoW et du Bitcoin. Selon cette proposition, ceux qui émettent une monnaie numérique devraient présenter un plan détaillé des coûts énergétiques du réseau. De toute évidence, le bitcoin et la plupart des autres cryptomonnaies ne sont pas contrôlés par un organisme centralisé. Cela signifie qu’ils auraient été effectivement non reconnus et interdits. En tout état de cause, cela n’aurait pas signifié la fin des cryptomonnaies, qui sont en elles-mêmes incurables.

Heureusement, cette version a été rejetée au profit d’un projet modéré. Stefan Berger, un politicien européen très actif sur le sujet, a suggéré que MiCA s’occupe seulement de la mise en œuvre fiscale et institutionnelle des cryptomonnaies en Europe. Les problèmes environnementaux dus au minage seront plutôt examinés par une autre commission.

Bitcoin et le PoW ont un futur en Europe?

Le minage du Bitcoin, et de toutes les autres cryptomonnaies qui utilisent le protocole de proof-of-work, sera inclus dans un document intitulé “Taxonomie européenne pour les activités durables”. Le document est un classement des activités qui sont plus ou moins durables en termes énergétiques et sociaux. L’objectif de ce classement est de faciliter l’investissement des États et des entreprises dans certains secteurs, et de rendre moins rentables les investissements dans les secteurs jugés moins durables.

Si le minage de cryptomonnaies devait être incluse parmi ces activités, elle se retrouverait probablement en bas de la liste. Bien que la proof-of-work  consomme moins d’énergie que de nombreuses autres activités, la taxonomie récompense les secteurs à très faible consommation d’énergie et à émissions nulles. Ce résultat reste meilleur qu’une interdiction totale, car il permettrait de maintenir un minimum de financement et de subventions. Les bourses et les plateformes de proof-of-stake, en revanche, ne seront pas affectées par ce document.

Maintenant que le vote est passé, le Bitcoin est-il hors de danger? En théorie, les Verts peuvent encore demander que le projet soit discuté en session plénière du Parlement européen, mais cette démarche n’aboutira probablement pas à des résultats concrets et ne ferait que ralentir le processus bureaucratique. La prochaine étape par laquelle le MCA doit passer est donc le “trilogue” entre le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’Union européenne. L’avenir du Bitcoin en Europe semble de toute façon être sur la bonne voie!

Autres articles

taux bce
Ethereum : ETFs Spot Approuvés ! L'Impact sur le Prix
Réserve fédérale des États-Unis

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store