News

5 anecdotes sur Solana

EC
Elisa Campaci

4 min

Solana 5 anecdote

D’où vient son nom ? S’agit-il vraiment d’une blockchain verte ? Découvre ces anecdotes et bien d’autres sur Solana !

Il y a quelques heures sur l’exchange Young Platform, Solana a déjà conquis le cœur de beaucoup. Voici 5 anecdotes sur la crypto durable pour ceux qui ne peuvent déjà plus s’en passer !

1. Pourquoi Solana s’appelle-t-elle ainsi ?

Ceux qui fréquentent Twitter savent bien que l’emoji se référant à Solana est celui du soleil. Mais qu’est-ce que le soleil a à voir avec cette blockchain ? L’histoire de Solana débute en 2017, quand le développeur d’origine ukrainienne Anatoly Yakovenko a eu une brillante intuition. L’idée de créer une blockchain plus rapide. Lorsque l’idée lui traverse l’esprit, Yakovenko se trouvait à Solana Beach, une ville de Californie. En l’honneur du lieu qui l’a inspiré, le développeur a choisi de nommer sa blockchain innovante du même nom que la plage ensoleillée. 

2. Une transaction sur Solana consomme moins que deux recherches Google

Solana est une blockchain célèbre pour son efficacité énergétique et son engagement à protéger l’environnement. Étant PoS, Solana n’a pas besoin de beaucoup d’énergie pour valider ses transactions et les sécuriser. En novembre 2021, un rapport de consommation publié montrait que chaque transaction sur Solana consomme 1 837 Joules (ou 0,000051 kWh). Un chiffre qui, pris individuellement, ne donne pas une idée de sa petitesse. Essayons de la comparer avec la consommation des autres blockchains : Ethereum consomme 692 820 000 J et le Bitcoin 6 995 592 000 J. La comparaison des données avec les actions quotidiennes peut être encore plus efficace. Remplir la recharge d’une batterie d’iPhone 13 nécessite 44 676 J, et travailler avec un ordinateur et un écran pendant une heure 46 800 J. Une autre anecdote sur la crypto durable : au total, la quantité d’énergie dont Solana a besoin pour une année d’activité correspond à celle de l’électricité consommée par 1 038 familles américaines. Un bon résultat pour Solana, prêt à fournir des outils pour un Web3 durable !

3. Le premier protocole Solana financé par Visa

La troisième anecdote sur la crypto durable ? Zebec, un protocole Solana permettant d’effectuer des paiements rapides en toute facilité, participera au programme Visa Fintech Track. Zebec est la première entreprise de Solana à collaborer directement avec Visa, l’une des plus grandes sociétés financières qui a toujours soutenu le secteur de la cryptomonnaie. Plus précisément, le programme Visa Fintech Track a été conçu pour favoriser la croissance de projets fintech innovants en leur fournissant tous les outils pour accélérer leur développement et explorer de nouvelles méthodes commerciales. Zebec, avec son nouveau protocole d’échange d’argent programmable a un énorme potentiel pour l’économie numérique, simplifiant l’envoi et la réception d’argent. L’une des applications de Zebec est Zebec Pay : un système de traitement de la paie permettant de verser aux employés leur salaire en cryptomonnaies. 

4. La marketplace NFT de Lollapalooza

Dans cette liste d’anecdotes sur Solana, il n’était pas possible de passer à côté des NFT. Lollapalooza est l’un des festivals de musique les plus emblématiques des États-Unis. Il a lieu chaque année à Grant Park, entre la ligne d’horizon de Chicago et les rives du lac Michigan. À l’été 2021, Lollapalooza a ouvert ses portes avec une nouveauté : une marketplace NFT sur Solana où tu pourras acheter, pour l’occasion, une affiche célébrant l’édition 1991 du festival sous la forme d’un token non fongible. 

5. SBF conquis par Solana !

Sam Bankman-Fried, également connu sous le nom de SBF, a publiquement exprimé ses opinions positives sur Solana. SBF, PDG de FTX et figure de proue du monde de la crypto, hôte d’une conférence Yahoo Finance, a déclaré : « Solana est l’une des rares blockchains existantes et publiques qui a une feuille de route plausible pour pouvoir faire réaliser des millions de transactions par seconde ». Pour SBF, la vitesse et l’évolutivité sont les conditions nécessaires pour qu’une cryptomonnaie puisse être utilisée au niveau grand public. En fait, plus les gens utilisent un système, plus il doit être efficace et être capable de gérer un nombre croissant de transactions. Selon SBF, pour ces raisons Solana pourrait devenir le nouveau Bitcoin. À tel point que dans un tweet daté du 7 septembre 2021, SBF spécule que la cryptomonnaie la plus fonctionnelle pour le Salvador devrait être Solana. Environ 6 millions de personnes vivent au Salvador qui, hypothétiquement, pourraient effectuer 10 transactions de paiement chacune, le total des transactions par jour serait d’environ 60 millions. Ce qui représente 600 par seconde ! Étant donné que Solana peut supporter jusqu’à 50 000 TPS (au moment exact où SBF a tweeté que Solana traitait 2 500 transactions), cela pourrait assurer un bon déroulement des activités quotidiennes. Sans saturer le système. 

SBF a également choisi la blockchain Solana pour créer une collection de NFT commémorative dédiée au basketteur Stephen Curry et à son record de tirs à trois points. 

Autres articles

Il prezzo di Bitcoin dopo l’halving
THORChain (RUNE) désormais disponible sur Young Platform !
prévisions taux de change euro-dollar

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store