News

Le guide complet de Star Atlas : le jeu vidéo crypto sur Solana

CR
Cosimo Rosario Di Martino

13 min

Star Atlas : le jeu vidéo crypto sur la blockchain de Solana

Star Atlas est un jeu vidéo “play-to-earn” basé sur la blockchain de Solana. Découvre comment tu peux voyager dans l’espace et être récompensé en cryptomonnaies !

Star Atlas est un jeu vidéo “play-to-earn” de nouvelle génération, très attendu par les amateurs de jeux de cryptomonnaie et dont la sortie est prévue fin 2022. Actuellement en phase pré-alpha, il a tout pour devenir le premier jeu de cryptomonnaie “triple A”. Grâce aux nouvelles technologies, le studio à l’origine de Star Atlas développe un jeu vidéo qui promet de devenir la pierre angulaire des jeux de cryptomonnaie. Avec le moteur Unreal Engine 5, conçu pour offrir une qualité graphique époustouflante et un système sans serveur basé sur la blockchain de Solana, les étoiles n’ont jamais été aussi proches. Découvrons ce qu’est le jeu crypto Star Atlas et comment il fonctionne, et explorons l’histoire du metaverse play-to-earn le plus attendu par les fans de science-fiction !

Qu’est-ce que Star Atlas ? Histoire, factions et fonctionnement

Star Atlas se déroule dans un univers futuriste où les vaisseaux spatiaux et les voyages dans les étoiles sont à l’ordre du jour. Dans ce guide de Star Atlas, tu apprendras tout sur l’histoire de la galaxie et des factions qui la peuplent, et tu découvriras le gameplay de ce jeu vidéo triple A sur la blockchain de Solana !

3 factions en guerre, une galaxie à partager

Nous sommes en l’an 2620. Dans un univers futuriste et multiplanétaire, trois factions se disputent la galaxie et ses ressources. Officiellement, la paix règne, mais dans la pratique, personne n’est surpris lorsqu’un cargo disparaît dans l’espace galactique profond, ou lorsqu’un membre d’une faction ennemie choisit d’ignorer un contrat d’approvisionnement à la dernière seconde. Dans cet univers où aucun rabais n’est consenti, un équilibre précaire est maintenu dans quelques secteurs seulement, tandis que dans tous les autres, personne n’est vraiment à l’abri des mercenaires des factions adverses ou des pirates galactiques. La première étape dans Star Atlas est de choisir à quelle faction tu appartiens : seras-tu un membre de l’alliance humaine, un cyborg ou une créature extraterrestre ?

Territoire MUD

La faction du territoire MUD, acronyme de Manus Ultimus Divinum (Dernière Main Divine) est une alliance de diverses nations humaines de la Terre. Ayant épuisé les ressources de la Terre, les explorateurs humains ont décidé de tenter leur chance sur les étoiles !

Les MUD sont une puissance industrielle qui possède une compétence particulière dans la construction d’armes extrêmement puissantes et précises. Ils sont également spécialisés dans les vaisseaux spatiaux capables de faire de très longs voyages interstellaires, idéaux pour transporter des marchandises d’un coin à l’autre de la galaxie.

Secteur Ustur

Les Ustur sont une faction de cyborgs avec un passé mystérieux. On dit qu’à l’origine, une intelligence artificielle puissante s’est “séparée” pour créer des corps robotiques dotés d’une conscience propre. Les Usturs sont devenus une puissance galactique, mais aucun d’entre eux ne se rappelle comment ils ont vu le jour. En plus d’être d’habiles commerçants, ils sont constamment à la recherche d’indices sur leurs origines.

Les navires des Ustur sont de véritables forteresses impénétrables : la force de leurs boucliers et l’acier avec lequel ils construisent leurs navires sont inégalés. Malgré cela, leurs vaisseaux sont aussi extrêmement maniables. Cela signifie qu’engager un vaisseau Ustur dans un combat est difficile, voire impossible. Par conséquent, si un Ustur t’affronte, méfie-toi : cela signifie qu’il est sûr de te battre !

Région ONI

Au sortir d’une guerre qui a failli les faire disparaître, la région ONI est constituée d’une alliance de races extraterrestres anthropomorphes. Ces extraterrestres ont appris à coexister entre les cultures et sont des diplomates aguerris.

Les extraterrestres de l’ONI possèdent la meilleure technologie radar de la galaxie et sont constamment à la recherche de nouvelles formes de vie à étudier. Leurs vaisseaux spatiaux sont parfaits pour les missions de reconnaissance nécessitant de la furtivité, grâce à la technologie furtive de pointe qu’ils possèdent. N’oublie pas d’investir dans un radar pour ton vaisseau spatial : un pirate de l’ONI pourrait être derrière toi et t’attaquer au moment où tu t’y attendais le moins…

Trois zones de la galaxie pour tous les types d’aventuriers

L’échelle et la complexité de ce jeu de stratégie t’effraient-elles ? Ne t’inquiètes pas : toutes les zones de la galaxie ne sont pas dangereuses. Les créateurs de Star Atlas ont décidé de créer une zone “tutoriel” pour permettre aux joueurs, même novices, de s’entraîner et de se familiariser avec le système de jeu avant de passer aux choses sérieuses ! Après avoir choisi ta faction, ton personnage se retrouvera dans un secteur fermement contrôlé par tes compatriotes. Le secteur initial est sûr et tu ne risques pas de perdre tes biens. Cependant, il est également rempli de PNJ (personnages non joueurs), tu ne trouveras donc que peu de ressources et peu de planètes libres où tu pourras établir tes opérations de commerce ou de recherche. Dans le secteur initial, tu peux faire tes premières expériences de jeu crypto !

Après t’être familiarisé avec la galaxie Star Atlas, tu peux donc t’aventurer dans le deuxième secteur. Cette zone de la galaxie est régulièrement patrouillée par des mercenaires, mais elle n’est pas aussi sûre que la zone initiale : tu croiseras des vaisseaux pirates ou des mercenaires ennemis qui n’hésiteront pas à t’attaquer ! Assure-toi donc que ton équipe est bien formée et que tu as vérifié le fonctionnement de tes lasers, car tu pourrais en avoir besoin ! Heureusement, tes vaisseaux spatiaux ne peuvent pas être complètement détruits. Tes biens sont en sécurité, mais tu devras peut-être payer des réparations.

Enfin, il y a la zone pour les joueurs plus expérimentés : un no man’s land, où tu peux trouver de grandes récompenses mais aussi de grands dangers ! Cette zone est pleine de matériaux intacts qui n’attendent que d’être collectés, mais il n’existe aucun mécanisme de protection. Si un joueur décide de t’attaquer et te bat, ton navire sera complètement détruit et tu pourrais même perdre les membres de ton équipage ! Ton objectif dans ce domaine est de sécuriser les planètes riches en matériaux et de les protéger correctement. N’oublie pas que dans ce jeu, presque tous tes actifs sont des tokens non fongibles, mais ils ne sont pas permanents : si une base est détruite, alors ton NFT sera ”burned” et donc perdu à jamais !

La galaxie Star Atlas est comme la blockchain de Solana.

Dans cette galaxie où les trois factions tentent de s’imposer les unes aux autres, la blockchain n’est pas seulement un moyen d’effectuer des transactions : elle fait au contraire partie intégrante du jeu ! Au cours de nos explorations, nous nous retrouverons à traverser des villes, des nœuds miniers et des marchés. Chacun de ces lieux est directement lié à un élément fondateur de la blockchain d’une manière ou d’une autre. On pourrait dire que Star Atlas est une “représentation” graphique en 3D de la blockchain de Solana !

Donnons quelques exemples. Dans la galaxie, outre les villes initiales contrôlées par des PNJ, tu découvriras d’autres villes gérées par des alliances de joueurs. Ces villes sont gérées comme des DAO, des organisations autonomes décentralisées, où les règles et les lois sont établies par les membres de l’alliance. Si tu veux faire partie de la DAO, tu devras acheter des tokens de gouvernance de cette ville. Sinon, tu ne seras qu’un simple passant, et tu devras probablement payer des taxes de passage ou verser une redevance au trésor de la ville pour vendre tes marchandises. Tout sera décidé par les joueurs ! Une ville peut imposer des taxes élevées et perdre ainsi sa popularité auprès des commerçants galactiques, qui préfèrent poursuivre leurs intérêts dans une ville où les impôts sont moins élevés et les règles moins strictes.

Qu’en est-il des nœuds miniers ? Extraire les ressources d’une planète n’est rien d’autre que de faire du mining pour sécuriser la blockchain et obtenir des récompenses. Tu peux même mettre un certain nombre de tokens en staking et recevoir quotidiennement des matériaux du jeu comme récompenses ! Star Atlas est un jeu vidéo qui te fera découvrir le monde de la cryptomonnaie comme tu ne l’avais jamais vécu auparavant, à la première personne.

Même les marchés ont une contrepartie sur la blockchain ! Star Atlas est intégré à DEX Serum, un exchange décentralisé construit sur Solana. Grâce à l’interface du jeu vidéo, tu peux échanger des crypto, acheter et vendre des NFT au sein du jeu, et même embaucher des astronautes professionnels. Tout cela sans quitter le jeu ! Une expérience crypto complète parmi les stars de la blockchain.

Comment fonctionne la crypto-économie de Star Atlas

Les tokens, les NFT et les alliances décentralisées sont les pierres angulaires de tout jeu vidéo de type “play-to-earn”. Star Atlas, en particulier, exploite tout le potentiel de la blockchain de Solana : découvre comment !

ATLAS et POLIS, les tokens de l’Atlas des étoiles

L’économie de Star Atlas tourne autour des deux tokens construits sur la blockchain de Solana : ATLAS, utilisé pour toutes les transactions effectuées dans le jeu, et POLIS, le token de gouvernance. Ces deux tokens sont fondamentaux pour le fonctionnement du jeu, dont l’objectif est de devenir totalement décentralisé.

ATLAS est un token basé sur Solana et il est de nature inflationniste. Ce token représente la monnaie en vigueur. Il est accepté dans toute la galaxie, et se gagne de diverses manières. Selon ton inclination, tu peux devenir un chasseur de primes ou un pirate, et gagner des ATLAS en faisant des raids ou en chassant des bandits. Sinon, tu peux devenir un commerçant et gagner des ATLAS en construisant un empire marchand. Tu peux également tout investir dans des radars et des vaisseaux spatiaux rapides, et devenir un explorateur vendant des cartes et des coordonnées des planètes les plus riches en minéraux. En bref, ATLAS se comportera comme une véritable monnaie. L’inflation sera initialement contrôlée par l’équipe de développement de Star Atlas ; par la suite, le contrôle de l’économie passera à la DAO et à la gouvernance décentralisée. L’objectif est de parvenir au développement d’un algorithme qui régule automatiquement l’inflation d’ATLAS.

POLIS, quant à lui, est un token de gouvernance dont l’offre est limitée à 360 millions. Ce token sera fourni directement par l’équipe de développement à des personnes éminentes de la communauté Star Atlas, par exemple des chefs d’alliances ou les personnes les plus intéressées par le développement de jeux vidéo play-to-earn ou la communauté crypto. Sinon, le token peut être acheté sur les CEX et DEX. Quiconque détient des POLIS aura la possibilité de déterminer l’avenir de Star Atlas et les meilleures stratégies pour s’étendre dans le monde de la crypto. Il s’agit donc d’un token qui n’est pas utilisé pour les transactions dans le jeu, mais qui est tout aussi important.

Les NFT pour tous grâce à Solana

L’autre pilier de l’économie de Star Atlas sont les NFTs, disponibles à différents niveaux de rareté. ATLAS est un token inflationniste, tandis que les matériaux, les vaisseaux spatiaux et les membres d’équipage sont des tokens non fongibles. Cela signifie qu’ils peuvent être librement échangés, vendus et achetés, mais aussi détruits et brûlés.

Qu’est-ce que cela signifie pour l’économie de Star Atlas ? Une fois qu’un NFT est perdu, une plus grande demande est générée pour ce type de token non fongible. Cela permet d’éviter l’un des effets que craignent tous les MMORPG : une économie stagnante où tous les joueurs ne savent plus comment dépenser leur argent. Dans Star Atlas, chaque joueur aura toujours quelque chose à faire. La réparation des vaisseaux, le recrutement de nouveaux membres, le remplacement des membres tombés au combat et l’amélioration de leurs bases minières sont autant d’actions qui nécessitent que des ATLAS soient dépensés. Il est donc totalement impossible que l’économie stagne, ce qui assure longévité et valeur à ce jeu vidéo crypto.

Pourquoi Star Atlas a-t-elle décidé de rendre les objets de jeu non fongibles ? La réponse est simple : créer une économie déflationniste, un aspect fondamental des cryptomonnaies. Prenons un exemple : tu es un chasseur de primes MUD, et tu viens d’acheter un vaisseau spatial dernier cri pour 50 000 ATLAS. Confiant dans tes compétences, tu t’aventures dans l’espace profond à la recherche de bandits à capturer. Malheureusement, une embuscade de l’ONI te prend au dépourvu et tu es obligé de te replier sur une planète voisine dans une capsule de sauvetage. Alors que tes adversaires récupèrent les restes de ton vaisseau spatial, tu ne peux que regarder tes 50 000 ATLAS partir en fumée. Dans ce cas, le NFT qui représentait ton vaisseau spatial a été brûlé, supprimant ainsi ce type d’appareil du jeu. Pour le récupérer, tu devras attendre que quelqu’un en construise un autre, et l’acheter à nouveau pour accomplir ta vengeance.

Les alliances dans Star Atlas

Dans Star Atlas, il est possible de créer des guildes gérées comme des DAO. Ces guildes, appelées DAC (Decentralised Autonomous Corporation), seront cruciales dans l’économie du jeu vidéo. En effet, grâce aux guildes, il sera possible d’introduire de plus en plus de joueurs dans Star Atlas grâce à un système de “mise en commun” des ressources. Le problème de Star Atlas et de nombreux jeux vidéo “play-to-earn” est la barrière à l’entrée : de nombreux joueurs se découragent lorsqu’ils voient que pour jouer, ils doivent payer des frais et acheter des actifs non fongibles qu’ils pourraient même perdre définitivement.

Le système de guilde offre aux joueurs un moyen de partager toutes les ressources, y compris les NFT, donnant à chaque membre de la guilde des avantages mais aussi des responsabilités. En fait, un chef de guilde important pourrait recruter de nouveaux membres en leur offrant des vaisseaux de “prêt”, en les formant et en les laissant évoluer dans le monde du jeu. En retour, les joueurs offrent une partie de leurs récompenses à la guilde qui les a élevés, jusqu’à ce qu’ils puissent s’offrir un vaisseau spatial flambant neuf.

Si tu souhaites rechercher une guilde et commencer à explorer le système de jeu Star Atas, tu peux participer à l’événement du 6 juin. Le Conseil de paix (qui, dans l’univers du jeu Star Atlas, est une assemblée à laquelle participent les ambassadeurs des 3 factions) a organisé une assemblée générale au cours de laquelle les chefs de guilde peuvent expliquer le fonctionnement de leurs CED. Si tu es curieux, suis ce lien. Tu pourrais être inspiré par des leaders particulièrement charismatiques et participer à ce jeu vidéo qui se déroule parmi les crypto-étoiles !

Quand est-ce que Star Atlas sort ? Dates de sortie possibles pour le jeu crypto

Star Atlas est un nouveau projet qui s’aventure dans un espace encore inexploré par d’autres jeux. En effet, l’objectif de l’équipe de développement est de proposer un jeu vidéo triple A play-to-earn, parfaitement intégré à la blockchain et à la crypto : un exploit jamais réalisé auparavant. Pour cela, la feuille de route n’est pas extrêmement précise, mais elle est divisée en cinq phases. La première phase, le GAO (Galactic Asset Offering) a eu lieu en septembre, et a offert les premiers NFT de vaisseaux spatiaux (pas encore utilisables) aux fans inconditionnels. La deuxième phase, actuellement en cours, consiste à utiliser les NFT dans un mini-jeu basé sur un navigateur. Si tu possèdes déjà un NFT Star Atlas, alors tu peux accéder à Star Atlas : SCORE. Le mini-jeu est un simple jeu de gestion, dans lequel tu dois gérer les réparations et les fournitures de ton vaisseau tout en explorant la galaxie au nom de ta faction.

Dans la troisième phase, Star Atlas commencera à entrer dans le vif du sujet : les joueurs pourront commencer à construire des vaisseaux, à faire connaissance avec les PNJ les plus importants de la galaxie, et pourront également entreprendre des missions pour consolider leur position dans l’univers de Star Atlas. La quatrième phase, quant à elle, offrira une expérience en 3D accessible depuis ton navigateur. La cinquième et dernière phase consistera à intégrer cette expérience dans Unreal Engine 5, le moteur graphique choisi par Star Atlas pour garantir une immersion maximale aux joueurs.

Malheureusement, la date de sortie de chaque phase n’est pas précisée par l’équipe de développement de Star Atlas, mais les fans sont convaincus que la bêta sera publiée au moins à la fin de 2022. Pour connaître l’avenir de ce jeu crypto, il ne nous reste plus qu’à attendre de nouvelles informations de la part de l’équipe ! Tiens-toi au courant du développement de Star Atlas et du monde des jeux vidéo play-to-earn, et prépare ton vaisseau spatial pour ce voyage dans les étoiles cryptographiques !

Cet article est le premier d’une série consacrée au monde des jeux de cryptomonnaie et blockchain. Suis-nous pour rester à jour sur les jeux de crypto les plus excitants de 2022 ! Prochain arrêt : l’écosystème extraterrestre d’Ember Sword !

Autres articles

Cryptocurrencies et intelligence artificielle : 7 applications et projets
Domaines Internet : les 10 plus chers de l'histoire
Invite un ami sur Young Platform et reçois un bonus allant jusqu'à 100 €

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store