News

Terra (LUNA): Pourquoi s’est-il effondré et que se passe-t-il maintenant ?

CR
Cosimo Rosario Di Martino

6 min

Terra (LUNA): Pourquoi s’est-il effondré et que se passe-t-il maintenant?

L’effondrement de LUNA a choqué le marché des cryptomonnaies. Pourquoi s’est-il effondré, que se passe-t-il maintenant et comment le Do Kwon va-t-il sauver Terra ?

L’effondrement soudain et apparemment inexplicable de l’écosystème Terra LUNA a provoqué un choc sur l’ensemble du marché des cryptomonnaies, le Bitcoin et l’Ethereum étant également en difficulté. Le prix du LUNA, cependant, a subi un effondrement quasi fatal. L’écosystème DeFi de LUNA et UST pourra-t-il se relever ? Découvre pourquoi LUNA s’est effondré et ce qui arrive à Terra maintenant.

Pourquoi le prix du LUNA s’est-il effondré : le point sur l’attaque

UST et LUNA, les cryptomonnaies sœurs, ont subi le même sort : un véritable effondrement. L’UST, dont le prix était algorithmiquement fixé au dollar, s’est effondré à un niveau historiquement bas de 0,08 $, et se négocie toujours à moins de dix centimes. Le LUNA, quant à lui,vaut encore bien moins d’un centime, mais son prix est très erratique car  l’algorithme a “miné” un grand nombre de LUNA pour tenter d’endiguer l’effondrement. Tout cela après un ATH de 119 dollars atteint le 5 avril 2022. L’écosystème avait bien résisté à l’effondrement du marché des cryptomonnaies en 2020. Les “LUNAtics”, c’est-à-dire les fans de Terra, pensaient donc qu’il résisterait cette fois encore. Malheureusement, ce n’était pas le cas, et Do Kwon et la Fondation Terra Luna courent maintenant pour se mettre à l’abri.

La question se pose : comment est-il possible que le prix du LUNA se soit effondré si soudainement en si peu de temps ? Certains utilisateurs de Twitter, dont Mudit Gupta (chef de la sécurité de Polygon), ont remarqué des détails qui pourraient indiquer une attaque combinée sur l’algorithme de Terra. En particulier, Gupta a identifié une série d’événements qui auraient pu être réalisés précisément pour faire perdre son ancrage à UST, en exploitant une faiblesse de l’algorithme déjà testée par un marché baissier. “La théorie la plus répandue est que la perte de l’ancre de l’UST est due à une attaque“, écrit Matt Levine, chroniqueur à Bloomberg, dans un article percutant.

Examinons de plus près ce qui s’est passé selon cette théorie et pourquoi le prix de la LUNA a connu cet effondrement. Selon la théorie de l’attaque, tout a commencé autour du 8 mai avec la dépréciation du Bitcoin, la monnaie que la garde de la fondation Luna conservait comme système de sécurité pour maintenir l’ancrage de l’UST. À ce moment de faiblesse, un portefeuille achèterait un grand nombre de BTC à un exchange. Le propriétaire du portefeuille offrait alors une partie des BTC à prix réduit à Do Kwon, en échange d’UST. Pour payer, la Fondation Terra Luna aurait considérablement réduit la liquidité du stablecoin sur la bourse. 

À ce moment-là, l’attaquant n’aurait eu qu’à vendre en masse des BTC et des UST, déclenchant un effet domino qui aurait provoqué une ruée sur les LUNA et les UST. Dans la fureur liquidatrice, l’UST aurait perdu son ancrage et l’algorithme aurait tenté de le récupérer en générant davantage de LUNA, qui auraient alors perdu de la valeur, déclenchant un sell-off généralisé. À ce moment-là, la réserve de bitcoins de la Luna Foundation Guard a perdu une grande partie de sa valeur avec le déclin du marché, et n’avait pas réussi à préserver l’ancrage de l’UST.

Les réponses des attaquants présumés, Blackrock et Citadel

Mais alors, qui aurait pu déclencher un tel effondrement ? Selon certains utilisateurs de Twitter, les coupables sont deux fonds d’investissement de renommée internationale : Blackrock et Citadel. Blackrock, en particulier, est la plus grande société d’investissement au monde. Les accusations proviennent de divers utilisateurs de Twitter, dont Charles Hoskinson (qui a toutefois supprimé son tweet), et semblent être corroborées par le fait que l’effondrement de LUNA a été trop soudain pour ne pas avoir été manipulé d’une manière ou d’une autre.

Malgré cela, les porte-parole de ces deux entreprises ont nié ces allégations, affirmant qu’elles ne sont rien d’autre que des théories du complot. Tous deux ont déclaré qu’ils ne traitent pas de stablecoins et ne négocient pas d’UST. Qu’il s’agisse d’une attaque ou d’un simple dysfonctionnement de l’algorithme, la confiance dans la stablecoin algorithmique la plus populaire s’est effondrée. Dans tout cela, qu’arrive-t-il maintenant à Terra et à LUNA ? Do Kwon n’a pas dit grand-chose sur Twitter, si ce n’est qu’il a parlé d’une chose que tout le monde attendait avec impatience : le plan de relance.

Ce qui se passe maintenant à Terra (LUNA) : les propositions de Do Kwon

La proposition de Do Kwon pour sauver l’écosystème Terra peut sembler radicale. Les grandes crises exigent des décisions audacieuses. C’est pourquoi le fondateur de Terra, qui s’est décrit lui-même comme le “maître des stablecoins” sur Twitter, a décidé de refonder Terra à partir de zéro en abandonnant son stablecoin algorithmique. 

L’idée de Do Kwon est de sauver Terra et son écosystème DeFi en éliminant la cause première de l’effondrement de LUNA, à savoir l’UST. À ce jour, la confiance dans le stablecoin algorithmique s’est effondrée en même temps que son prix, et plutôt que de la récupérer, Do Kwon préfère l’abandonner à son sort et sauver ce qui reste de sa blockchain.  La proposition de Kwon est un fork de Terra, dans lequel les validateurs réinitialisent la blockchain à un état contenant 1 milliard de LUNA. Sur ces LUNA, 40 % iront à ceux qui possédaient les tokens avant l’effondrement, 10 % à ceux qui les ont achetés après, 40 % aux détenteurs d’UST et 10 % iront dans le pool communautaire, pour soutenir de nouveaux projets. Cela devrait permettre de compenser partiellement les pertes subies par la communauté, et de rendre aux LUNAtics une blockchain utilisable.

Cependant, selon certains utilisateurs, ce système est injuste et sur-récompense ceux qui ont acheté LUNA pendant l’effondrement, alors qu’il ne récompense pas ceux qui ont contribué à défendre le prix de la cryptomonnaie en gardant LUNA sur leurs portefeuilles. Un autre utilisateur très actif dans l’écosystème, en revanche, affirme que sans UST, l’unicité de l’écosystème serait perdue, et la valeur du jeton continuerait à être nulle.

L’avenir de Terra LUNA

Qu’est-ce qui arrivera à Terra LUNA maintenant alors ? Difficile à dire : Do Kwon espère que le nom de Terra contribuera à soutenir le nouveau fork, même s’il se retrouve temporairement ” bloqué ” et sans stablecoin native. Cependant, le fondateur a déclaré qu’une fois la poussière retombée, il reviendra pour discuter les stablecoins algorithmiques ainsi que les erreurs commises avec UST. 

Malgré cela, de nombreux utilisateurs ont perdu beaucoup d’argent, et la solution de Do Kwon peut sembler être une tentative légère de remédier à la situation. Bien que les raisons de l’effondrement de Terra Luna ne soient pas encore claires, une chose est sûre : être activement impliqué dans le marché des cryptomonnaies nécessite un engagement et une étude, tout comme sur le marché traditionnel. Certains pensent que  la réglementation est le moyen d’éviter ces événements, d’autres que c’est la communauté qui doit les empêcher. En tout cas, toujours et dans tous les cas, DYOR !

Autres articles

taux bce
Ethereum : ETFs Spot Approuvés ! L'Impact sur le Prix
Réserve fédérale des États-Unis

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store