News

Les États-Unis sont-ils un modèle d’adoption massive ?

FI
Filippo Iachello

4 min

Cryptocurrencies : 3 cas d'utilisation aux États-Unis

Les États-Unis sont-ils le pays le plus proche de l’adoption massive des cryptos ? Voici 3 cas d’utilisation des cryptomonnaies !

Les États-Unis, selon les recherches de Forex Suggest, sont le deuxième pays le mieux préparé à l’adoption massive des cryptomonnaies. Forex Suggest, qui recueille et traite les données du secteur du trading, a utilisé les installations de distributeurs de cryptomonnaies en proportion à la population et le nombre de startups blockchain pour 100 000 personnes comme paramètres pour le classement. L’adoption massive, cependant, va au-delà. Pour que les cryptomonnaies deviennent vraiment courantes, il faut mettre en place des infrastructures de soutien, à la fois technologiques et, surtout, réglementaires.

À cet égard, un décret législatif a été adopté ces derniers jours, qui permettra aux candidats politiques californiens d’accepter des dons en cryptomonnaies. La ville de Miami poursuit également ses initiatives pro-Web3 : le maire de la ville, Francis Suarez, n’a jamais caché sa passion pour le Bitcoin. En décembre 2022, la collection NFT sera présentée en collaboration avec Mastercard, TIME et Salesforce. Les États-Unis sont-ils un modèle d’adoption massive ? Examinons 3 cas d’utilisation des cryptomonnaies aux États-Unis !

Le pays qui compte le plus de guichets automatiques au monde

Si l’on laisse de côté l’État de Hong Kong, qui, en raison de son extension géographique très limitée et de sa nature politique particulière, peut être considéré comme un cas limite dans l’étude, les États-Unis sont le pays le plus favorable aux cryptomonnaies, orienté vers une adoption générale. En fait, le pays compte environ 10 distributeurs pour 100 000 habitants, soit une tous les 271 km. 88 % des distributeurs automatiques de cryptomonnaies existants sont situés sur le sol américain. En termes de nombre de start-ups, le score américain est d’environ 0,6 pour 100 000 habitants.

Californie : oui aux dons en cryptomonnaies pour les campagnes électorales

Il a été annoncé le 21 juillet 2022 que l’État de Californie autorisera les candidats aux fonctions politiques étatiques et locales à recevoir des dons en cryptomonnaies. La législation précédente, qui interdisait aux promoteurs politiques de collecter ou de recevoir des fonds via la blockchain, est donc définitivement abrogée. La loi avait été promue pendant le marché baissier de 2018, plus précisément en novembre. Ceux qui reçoivent des dons seront toutefois obligés de convertir immédiatement le montant des crypto reçus en monnaie fiduciaire. La législation stipule également que le candidat politique est obligé de travailler avec un exchange certifié pour gérer la transaction. L’exchange doit avoir confirmé l’identité du donateur par des pratiques KYC (Know Your Customer) en vérifiant le nom, l’adresse, la profession et l’employeur de la personne.

Pour certains, l’exigence d’une conversion instantanée en monnaie fiduciaire pourrait les rebuter. Toutefois, si l’on considère qu’il y a seulement quatre ans, la Californie était si fermement opposée à cette pratique qu’elle a été rendue illégale, il s’agit certainement d’un pas en avant. Le financement politique avec des cryptomonnaies est l’un des cas d’utilisation les plus intéressants aux États-Unis.

Miami avec Mastercard, TIME et Salesforce pour une collection de NFT

En termes d’initiatives des villes, les États-Unis s’avèrent également être le pays le plus vertueux en matière d’adoption massive. La ville de Miami a récemment annoncé une initiative Web3 visant à faire vivre la ville à 360° avec le soutien de trois grandes marques : Mastercard, TIME et Salesforce. Concrètement, il s’agit de créer 5 000 NFT conçus par 56 artistes locaux. Le nombre 56 n’a pas été choisi au hasard, mais correspond à la taille en kilomètres carrés de la ville.

Les détenteurs de ces NFT auront accès au programme Mastercard Priceless Miami, qui comprend des expériences et des événements artistiques exclusifs dans la ville, tels que des dîners gastronomiques, des visites privées de musées, des séjours dans des centres de villégiature ou des spas luxueux et bien d’autres encore. Le processus de minting (création des NFT) et le marché secondaire seront entièrement gérés par Salesforce – une société de logiciels, de services d’automatisation et d’analyse du marketing numérique fondée en 2000. Le troisième acteur de cette collaboration est le géant de l’édition TIME, la marque est en orbite dans le monde du Web3 depuis mars 2021 et est depuis lors un acteur majeur du secteur, grâce à sa propre communauté NFT appelée TIMEPieces. Tu te souviens peut-être de la couverture emblématique du magazine mettant en scène Vitalik Buterin, le fondateur d’Ethereum. La ville de Floride avait déjà lancé, en août 2021, Miami Coin un token destiné à financer durablement des projets de soutien aux communautés les plus en difficulté de la ville.Grâce à ces initiatives prises tant au niveau des États qu’au niveau local, les États-Unis semblent réellement vouloir devenir un modèle d’adoption massive. L’adoption des cryptomonnaies autour du monde est-elle plus proche que nous le pensons ? Ces 3 cas d’utilisation des cryptomonnaies aux États-Unis semblent confirmer que c’est bien le cas.

Autres articles

Fan tokens : que sont-ils et comment fonctionnent-ils ?
Les bear markets dans l'histoire : de la crise de 1929 au krach crypto de 2022
FTX : le film d'Apple sur l'effondrement de la bourse de crypto-monnaie

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store