News

Ethereum Shanghai, la dernière mise à jour expliquée

FI
Filippo Iachello

6 min

Ethereum Shanghai : tout ce qu'il faut savoir sur la mise à jour

Ethereum : que se passera-t-il après la mise à jour Shanghai ?

Nous sommes très proches de l’activation de la nouvelle mise à jour d’Ethereum, Shanghai, prévue pour le 12 avril. Cette mise à jour permettra aux utilisateurs de retirer les ETH qu’ils avaient bloqués en staking depuis 2020. C’est cette année-là qu’Ethereum a commencé à devenir un Proof-of-Stake, grâce à l’émergence des Beacon Chains, un réseau parallèle géré par le nouveau mécanisme de consensus. Ce sont les développeurs qui ont choisi de bloquer les retraits pendant cette longue période. La raison ? Assurer une sécurité maximale de la blockchain qui aurait pu être mise en difficulté par des retraits massifs. 

Après la Beacon Chain, la mise à jour The Merge a été réalisée le 15 septembre 2022. À cette occasion, la fusion de la blockchain mère avec la Beacon Chain a eu lieu, l’union en une seule blockchain gérée par un mécanisme de consensus Proof-of-Stake. Aujourd’hui, tous les regards du monde crypto sont à nouveau tournés vers Ethereum en raison de la mise à jour Shanghai. Tout ce que vous devez savoir se trouve dans cet article ! 

Ethereum Shanghai : à quoi sert la mise à jour et que se passera-t-il ensuite ?

L’objectif de la mise à jour Shanghai d’Ethereum est clair : permettre les retraits pour ceux qui ont mis en staking leurs ETH jusqu’à présent. 

Ceux qui ont participé au mécanisme de consensus des Ethers en les stakant peuvent décider de laisser leurs ETH là où ils sont ou de les récupérer à l’aide de la fonction “unstake“. Dans ce cas, il n’est pas possible de choisir une quantité à déstocker, la totalité de la somme initialement stakée sera restituée

Avec l’activation de la mise à jour Shanghai le 12 avril, tous les utilisateurs, aussi bien ceux qui décident de récupérer leur crypto que ceux qui continuent à staker, recevront les récompenses qu’ils ont accumulées grâce à la validation des transactions sur la blockchain. Les récompenses seront envoyées automatiquement aux portefeuilles des utilisateurs s’ils ont fourni leur adresse de retrait. 

Pour ceux qui ont staké sur d’autres plateformes, et non directement sur Ethereum, des instructions précises sur la manière dont le unstake sera géré n’ont pas encore été communiquées.  

Shanghai Date d’activation

La mise à jour Shanghai sera activée le 12 avril. Les bancs d’essai sur lesquels la mise à jour a été testée se sont déroulés entre février et mars, sur Zhejiang, Sepolia et Goerli. Le mécanisme d’activation de Shanghai est décrit dans la “Ethereum Improvement Proposal (EIP -4895)”, dans laquelle sont exposées toutes les fonctions qui seront incluses ou modifiées dans le smart contract qui régit le staking. 

Quel sera l’impact de Shanghai sur le prix d’Ethereum ?

Shanghai est un tournant clé dans la feuille de route d’Ethereum et pourrait donc avoir un impact sur son prix. Bien qu’il soit impossible de prédire avec certitude ce qui se passera, on peut tout de même spéculer. Voici les facteurs qui pourraient faire chuter le prix de l’ETH et ceux qui pourraient conduire à un pump.

Pourquoi le prix de l’Ethereum pourrait-il s’effondrer ?

Cette mise à jour pourrait entraîner une pression accrue sur les ventes et, par conséquent, une chute du prix. Pourquoi ? Tout simplement parce que les utilisateurs pourraient récupérer leurs ETH stakés et les vendre sur le marché en même temps que les ETH qui leur ont été distribués comme récompenses. Dans ce cas, nous pourrions assister à un effet domino qui provoquerait l’effondrement du prix de l’Ether.

Le prix d’Ethereum va-t-il exploser après Shanghai ?

En examinant les données on-chain, certains affirment que le prix d’Ethereum va augmenter. La valeur à surveiller est la quantité d’ETH actuellement bloquée dans le smart contract de staking.

À ce jour, il y a environ 17 millions d’Ethers monnayés, ce qui correspond à 15 % de l’offre en circulation d’environ 120 millions. Ce chiffre est bien inférieur à celui d’autres blockchains Proof-of-Stake, où le pourcentage de cryptomonnaies stakées est d’environ 40 % (sur Solana et Cardano, il est même supérieur à 70 %).

Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup d’utilisateurs qui ont bloqué leurs ETHs en staking, la raison principale étant le blocage de leur crypto pendant de longues périodes de temps. Après la mise à jour Shanghai, cette situation pourrait changer, car il sera possible de retirer et de déposer librement. Dans ce cas, nous pourrions voir le nombre d’ETH stakés augmenter et par conséquent voir une réduction de la pression de vente sur l’Ether, donc une augmentation du prix. 

Il est important de noter qu’un grand pourcentage des ETH stakés ont été déposés par les utilisateurs il y a plus d’un an, et que le prix d’achat moyen de ces cryptomonnaies était supérieur à 2 000 dollars. À ce jour, seuls 16 % des utilisateurs stakant Ethereum ont réalisé des bénéfices, tandis que les 84 % restants ont subi des pertes. Par conséquent, pour provoquer une baisse du prix d’Ethereum, il faudrait que les utilisateurs vendent leur Ether à perte, une hypothèse qui semble peu probable. On suppose que ceux qui ont choisi de staker leurs cryptomonnaies sans savoir quand ils pourront les débloquer, croient fermement au projet de Vitalik Buterin.

L’avenir des dApps pour le staking

Ceux qui seront certainement affectés par la mise à jour Shanghai sont les dApps qui offrent des services de staking et de yield farming. Il s’agit notamment de plateformes de staking liquides utilisées par les utilisateurs qui ne souhaitent staker que de petites quantités d’Ether. Les conséquences possibles pour ces types de services sont principalement de deux ordres.

Avec la possibilité de déposer et de retirer de l’Ethereum à tout moment après la mise à jour Shanghai, ces dApps pourraient développer de nouvelles fonctionnalités. De nouveaux projets DeFi verront probablement le jour afin d’explorer toutes les possibilités de maximiser les récompenses

D’ailleurs, certains considèrent Shanghai comme la prochaine norme de rendement de base pour l’ensemble du monde cryptographique. Les dApps devront alors rivaliser directement avec Ethereum, ainsi qu’avec ses propres concurrents, et offrir des récompenses plus rentables que celles garanties par la blockchain créée par Vitalik Buterin.

En bref, l’activation de Shanghai, la mise à jour d’Ethereum, prévue pour le 12 avril, commencera un nouveau cycle d’innovation pour le réseau Ether qui pourrait affecter un grand nombre de projets et des centaines de milliers d’utilisateurs dans le monde de la cryptographie. Mais le renouvellement d’Ethereum ne s’arrête pas à la mise à jour de Shanghai. Les développeurs travaillent toujours à l’amélioration de la blockchain. À l’horizon se profilent le Sharding, puis les mises à jour The Surge, The Verge, The Purge et The Splurge !

Autres articles

Rapport Fiscal cryptomonnaies
Trading View et Young Platform : renouvellement du partenariat
Il prezzo di Bitcoin dopo l’halving

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store