Cryptomonnaie

La définition d’une cryptomonnaie est “une forme de monnaie numérique basée sur la blockchain et protégée par la cryptographie”. En général, la monnaie peut être physique et tangible, comme dans le cas des billets de banque et des pièces que nous gardons dans nos portefeuilles, ou numérique comme les cryptomonnaies. Il ne faut pas confondre les cryptomonnaies avec les monnaies fiduciaires qui peuvent être échangées virtuellement : nos comptes bancaires en ligne peuvent transférer de l’argent numériquement, mais cela reste toujours une monnaie fiduciaire. Cependant, les coins, un type de cryptomonnaie, partagent les propriétés de la monnaie : elles sont un moyen d’échange, une réserve de valeur et une unité de compte.

Les cryptomonnaies en quelques mots, contrairement à toutes les autres monnaies, ne sont pas émises par des gouvernements mais par des particuliers via des logiciels développés sur une blockchain. Les cryptomonnaies sont des monnaies générées et gérées par des fonctions mathématiques et ne sont donc pas susceptibles de faire l’objet de décisions arbitraires. Les algorithmes garantissent la transparence et l’impartialité. Il s’ensuit que les cryptomonnaies sont de type peer-to-peer : elles ne nécessitent pas d’intermédiaires mais sont envoyées de pair-à-pair, c’est-à-dire qu’elles sont échangées entre participants d’un même réseau. Les cryptomonnaies, en effet, peuvent être échangées entre utilisateurs moyennant le paiement de frais minimes et aucune entité tierce n’est nécessaire. Les cryptomonnaies sont donc indépendantes des gouvernements et des banques : cela les rend mondiales, tout comme leurs systèmes économiques, c’est-à-dire sans frontières géographiques ou juridiques. Le développement des cryptomonnaies est possible grâce à la blockchain, un grand livre numérique distribué sur un réseau décentralisé de nœuds. 

L’étymologie du mot cryptomonnaie fait référence à la technologie sur laquelle elle est basée, à savoir la cryptographie. Cela garantit la confidentialité des utilisateurs et la sécurité de la blockchain dans laquelle toutes les données des transactions sont transcrites. Plus précisément, la cryptographie utilisée par les monnaies est appelée cryptographie à clé publique. 

L’origine des cryptomonnaies remonte à la fin des années 1990, période durant laquelle l’idée de monnaies électroniques et anonymes basées sur des cryptomonnaies a été développée. Bien que des expériences antérieures aient existé, la première cryptomonnaie véritablement adoptée et reconnue n’a été développée qu’en 2009 : le Bitcoin. Depuis cette année, de nombreuses autres cryptomonnaies présentant des caractéristiques et des fonctions différentes sont apparues ; elles ont été baptisées ” altcoins “, ou ” monnaies alternatives “, par rapport au Bitcoin qui constitue la première norme. La plus connue des altcoins est l’ether (ETH), la pièce de la blockchain Ethereum, deuxième du Bitcoin en termes de capitalisation boursière.

Les cryptomonnaies peuvent être de deux types : coin ou token, qui se distinguent par la nature du lien avec la blockchain sur laquelle elles reposent. En effet, un coin est une cryptomonnaie native d’une blockchain, tandis qu’un token est basé sur une blockchain existante créée par un tiers. Un autre critère de catégorisation des cryptomonnaies est le mécanisme de consensus utilisé par leur blockchain, principalement Proof-of-Work ou Proof-of-Stake.

Mots liés

Cashback

Cashback signifie un remboursement à l'acheteur lors d'une transaction.

Web3

Troisième phase historique du web, durant laquelle le système économique et technologique de l'internet change grâce aux outils offerts par la blockchain.

Bitcoin

La cryptomonnaie qui existe depuis le plus longtemps sur le marché, ainsi que la toute première application de la blockchain.

Adresse du portefeuille

La séquence de charactères qui identifie un portefeuille de cryptomonnaies.

Stablecoin

Cryptocurrencies arrimées au prix d'un actif stable tel qu'une monnaie fiduciaire ou un métal précieux.

Garde

La gestion de son propre portefeuille en connaissant la clé privée.

White Paper

Document technique et informatif utilisé par les projets de cryptomonnaies pour présenter leur proposition technologique.

Wallet

Portefeuille numérique permettant d'envoyer, de recevoir et de stocker des cryptomonnaies.

Monnaie virtuelle

Le terme utilisé pour décrire les cryptomonnaies dans la législation Européene.

Monnaie fiduciaire

Monnaies ayant cours légal et qui sont reconnues par les États, les gouvernements et les banques comme moyen de paiement valide.

Token

Unité de valeur numérique, qui peut être une cryptomonnaie ou un autre type d'actif basé sur la crypto.

KYC

L'acronyme pour « Know Your Client » (connaissez votre client) désigne le processus de vérification de l'identité des clients.

Hard Fork

La plupart des blockchains étant décentralisées, tout membre de leur communauté peut y proposer des modifications pour améliorer leur fonctionnement.

Hot Wallet

Un portefeuille connecté à Internet, généralement dédié au stockage des cryptomonnaies nécessaires aux transactions prévues à court terme.

Halving

Halving signifie « réduction par moitié », correspond à la réduction progressive du nombre de bitcoins avec lesquels les miners sont rémunérés

FinTech

FinTech ou la finance technologique est le secteur qui traite des services et produits financiers à travers les technologies.

Cryptographie

La cryptographie est la branche de l'informatique qui étudie les méthodes de communication permettant à l'expéditeur et au destinataire d'un message, et personne d'autre, d'en voir le contenu.

Coin

Une cryptomonnaie native de la blockchain sur laquelle elle est basée.

Public Key

Code cryptographique identifiant un portefeuille sur la blockchain.

Private Key

Code cryptographique permettant l'accès à un portefeuille.

API

Des outils qui simplifient le dévelopement d'applis et services.

Altcoin

Toutes les autres cryptomonnaies arivées après le Bitcoin comme soltutions alternatives.

AML

Les règles anti-blanchiment empêchent les activités illégales sur les échanges centralisés.

Open-source

Un logiciel open-source est public et disponible à tout le monde pour être réutilisé.

Satoshi Nakamoto

Le pseudonyme utilisé par le créateur ou le groupe de créateurs du Bitcoin.

Algorithme

Procédure appliquée afin de résoudre un problème.

Exchange

Acronyme signifiant « Exchange Trade Fund ». Les ETF sont des fonds d'investissement à gestion passive.

Télécharge l’appli Young Platform

Downaload From Google PlayStoreDownaload From Apple Store